Décroissance et commerce électronique

La décroissance dans un contexte de commerce électronique

On parle beaucoup de ces 2 sujets en 2018, le commerce électronique d’une part et de la décroissance.

À première vue la décroissance (voir définition plus bas) ne parait pas compatible avec le commerce électronique qui lui nous incite et nous pousse à toujours plus consommer.

En terme de gestion de site de commerce électronique, la logique nous demande de vendre plus pour atteindre nos objectifs de vente et de croissance. Les produits vendus ne sont pas tous recyclable, certains sont vendus et aussitôt retourné par le consommateur pour cause de bris par exemple, puis, le commerçant n’a d’autres choix que de jeter le produits. Le recyclage, c’est à dire dans le cas présent la réparation, n’est parfois pas une option viable pour le commerçant. Il est alors plus facile de jeter que de recycler faute de structure et d’espace adéquat pour effectuer de telles réparations.

En temps que consommateur, nous demandons d’avoir nos produits rapidement et nous nous sommes habitués a un mode relationnel, notamment à cause d’Amazon, d’un mode très dynamique où le service client est vraiment très poussé. D’un seul clic il est possible de retourner le produit acheté, et ce peu importe la raison. Le commerçant n’a quasiment plus l’option de refuser des retours de produits faute de se voir avec de mauvaises critiques sur les réseaux sociaux.

Alors, comment combiner décroissance et commerce électronique ?

Une piste de solution pourrait résider dans le concept de la consommation circulaire.

Le principe de l’économie circulaire pourrait être une piste de solutions envisageables afin de contrecarrer le phénomène de gaspillage et de surconsommation des ressources de la planéte. Ce modèle économique innovant s’inscrit dans la promotion du développement durable en optimisant la consommation des ressources et en diminuant considérablement les impacts de la consommation sur l’environnement.

Concrètement, ce modèle sous entendrait de vendre des produits qui peuvent être presque totalement recycler pour en faire d’autres sous produits par des entreprises tiers.
Il y a là beaucoup d’opportunité d’affaires mais aussi beaucoup de questions en suspens pour conscientiser les entreprises de ecommerce de s’associer avec d’autres entreprises de recyclage.

Chez Bestbuyprice, dans la section Artistephotographe, les produits sont recyclable dans une proportion de 90%. S’il y a des retours, ces produits seront soient démantelé et envoyé dans des centres de recyclage ou encore revendus comme seconde main et sinon donné à des organismes de charités. (https://bestbuyprice.shop/)

 

La décroissance selon Wikipedia

La décroissance est un concept à la fois politique, économique et social, né dans les années 1970 et selon lequel la croissance économique apporte davantage de nuisances que de bienfaits à l’humanité.

Selon les acteurs du mouvement de la décroissance, le processus d’industrialisation a trois conséquences négatives : des dysfonctionnements de l’économie (chômage de masse, précarité, etc.), l’aliénation au travail (stress, harcèlement moral, multiplication des accidents, etc.) et la pollution, responsable de la détérioration des écosystèmes et de la disparition de milliers d’espèces animales. L’action de l’homme sur la planète a fait entrer celle-ci dans ce que certains scientifiques considèrent comme une nouvelle époque géologique, appelée l’Anthropocène (qui aurait succédé à l’Holocène), et cette action menacerait l’espèce humaine elle-même. L’objectif de la décroissance est de cesser de faire de la croissance un objectif.

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9croissance

 

Informations sur la consommation circulaire

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/754104/economie-circulaire-recyclage-entreprise-production-consommation
https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/entreprises-organismes/mieux-gerer/economie-circulaire

Laisser un commentaire